ArmmA déménage !

Veuillez nous retrouver en https://armma.saprat.fr. Merci de mettre à jour vos signets et d'utiliser dès à présent le nouveau site.

  • logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • logo CNRS
  • logo Université de Poitiers
  • logo CESCM

ARMMA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge

Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Documentée une première fois en 1122, l’église Saint-Gervais-et-Saint-Protais de Prinçay conserve en partie son aspect roman, même s’il a été altéré par la construction au XIIIème siècle de la voûte d’ogive du chœur et par les restaurations, plutôt invasives, réalisées entre la fin du XIXème siècle et le début du XXème : reconstruction de la façade, construction du porche extérieur, remplacement des certains chapiteaux, réalisation de la voûte en berceau de lambris qui couvre la nef (Le patrimoine 2002, p. 696).

Prinçay, église de Saint-Gervais-et-Saint-Protais, chevet avec peinture votive.

Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais, chevet avec peinture votive.


Des traces du décor peint qui recouvrait autrefois le chevet de l’église ont été récupérées au cours de la dernière campagne de restauration, réalisée en 1993. Sur le mur sud, entre la bais qui éclaire le chevet et le mur de fond de ce dernier, se trouve un tableau votif, très usé, représentant une Vierge à l’Enfant. Deux donateurs sont agenouillés aux pieds de la Vierge, mais il n’est pas exclu que d’autres personnages de la famille étaient portraités dans la partie droite de la peinture, disparue par la suite. La scène est encadrée de trois côtés par une bordure azure, dans laquelle des écus armoriés (14 encore visibles aujourd’hui) sont disposés d’une façon régulière. Leur forme, aussi que les détails stylistiques de la peinture et l’emploi d’un décor à rinceaux pour le fond de la scène invitent à dater l’image de la seconde moitié du XIVème siècle (pour une datation plus large au XIVème siècle s’exprime Landry-Delcroix 2012, p. 281). Des lettres SC sont distinctement visibles au cœur du rinceau qui surmonte le premier personnage à genoux.
Les armories semblent avoir été délibérément altérées, probablement déjà à une époque ancienne, et il est maintenant difficile d’en reconstruire l’aspect originel et d’en proposer une identification fiable.
Tableau votif armorié. Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais.

Tableau votif armorié. Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais.

Six écus apparaissent aujourd’hui totalement peints en rouge (armoiries 3, 7, 10, 14), en jaune (armoiries 1, 11, 13) ou en sable/azur (armoirie 12), mais il est très probable qu’ils portaient des meubles ou des partitions qui ont disparus ou qui ont été effacées pour rendre l’armoirie méconnaissable. Nous n’avons donc pu attribuer que cinq armoiries, dont deux avec des marges d’incertitude. Il s’agit notamment de : Beaumont d’Anjou (armoirie 4) (De Saint-Allais 1815, p. 198), Marmande (armoirie 5) (Le Breton, p. 43 et 45 selon De Boos 2004, p. 210, num. 686; Beauchet-Filleau 1976, p. 540), probablement Chabot (armoirie 6) – dont les couleurs ont été très altérées (Le Breton, p. 44 : d’or à deux chabots de gueules) – peut-être Thouars (armoirie 8) – dont les fleurs de lys auraient toutefois disparues – et Sancerre (armoirie 9) (Le Breton, p. 44, sans lambel comme ici). Dans ce dernier cas, l’armoirie pourrait identifier Jean III qui en 1347 épousa Marguerite, fille unique de Pierre de Marmande et dame, entre autres, du fief homonyme, de Faye-la-Vineuse et d’autres possessions situées au long de la Vienne, à nord-est de Loudun (Beauchet-Filleau 1976, p. 543 : elle serait donc à identifier dans l’armoirie 5 ?).
Sur la base de ces identifications nous pouvons affirmer que la série héraldique ne semble pas évoquer les donateurs de la peinture (selon l’opinion de Landry-Delcroix 2012, p. 281), mais vouloir placer idéalement ces derniers au milieu de la grande noblesse de la région, entre Poitou et Anjou. Il est toutefois plausible que les armes des donateurs étaient bien représentées dans la bordure ou, plutôt, qu’elles accompagnaient (peintes sur des boucliers ?) les personnages agenouillés, selon une solution très souvent adoptée pour ces tableaux votifs.
Litre funéraire aux armes Tiercelin. Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais.

Litre funéraire aux armes Tiercelin. Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais.


En 1535, Charles de Tiercelin, seigneur de la Roche-du-Maine et de Chitré, avait obtenu le renouvellement des droits de prééminence, fief et juridiction dans l’église, la paroisse et le village de Prinçay, dépendant de la seigneurie de Monthoiron (Descoueyte 1993, s.p.). L’écu peint aux armes des Tiercelin superposé au tableau votif du chevet (armoirie 15) est probablement lié à ces prérogatives seigneuriales. Les traces de couleur noire autour de l’écu laisseraient croire qu’il appartenait à une litre funéraire (l’armorie n’appartient pas à la même strate que le tableau votif, comme le voudrait Le patrimoine 2002, p. 697).

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais, http://base-armma.edel.univ-poitiers.fr/monument/princay/, consulté le 29/11/2021.

 

Bibliographie sources

Paris, Archives Nationales, ms. AE I 25, no./MM 648, Armorial Le Breton.

Bibliographie études

N. de Saint-Allais (par), Nobiliaire universel de France, t. 5, Paris 1815.
J. Beauchet-Filleau, Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou, t. 6, Fontenay-le-Comte 1976.
A. Descoueyte, « Histoire du château de Chitré, 2e partie : un grand seigneur à Chitré : Charles Tiercelin de la Roche du Maine 1482-1567 », dans Bulletin de la société des Sciences de Châtellerault, 52, 1, 1993 [pag. non indiquées].
Le patrimoine des communes de la Vienne, sous la dir. de A. Guihéneuc, R. Toulouse, Paris 2002.
E. De Boos et al. (éd.), L’Armorial Le Breton, Paris 2004.
C. Landry-Delcroix, La peinture murale gothique en Poitou, XIIIe-XVe siècle, Rennes 2012.

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Eglise de Saint-Gervais-et-Saint-Protais, peinture votive, Prinçay. Armoirie illisible (armoirie 1)

D’or plein ( ?).

  • Attribution : Armoirie illisible ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Chevet ;
  • Emplacement précis : Mur sud ;
  • Support armorié : Tableau peint ou sculpté ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Peinture murale ;
  • Période : 1350-1375 ; 1375-1400 ;
  • Dans le monument : Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Eglise de Saint-Gervais-et-Saint-Protais, peinture votive, Prinçay. Armoirie inconnue (armoirie 2)

D’argent (ou or ?), à la bande de gueules.

  • Attribution : Armoirie inconnue ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Chevet ;
  • Emplacement précis : Mur sud ;
  • Support armorié : Tableau peint ou sculpté ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Peinture murale ;
  • Période : 1350-1375 ; 1375-1400 ;
  • Dans le monument : Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Eglise de Saint-Gervais-et-Saint-Protais, peinture votive, Prinçay. Armoirie inconnue (armoirie 3)

De gueules plein ( ?).

  • Attribution : Armoirie illisible ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Chevet ;
  • Emplacement précis : Mur sud ;
  • Support armorié : Tableau peint ou sculpté ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Peinture murale ;
  • Période : 1350-1375 ; 1375-1400 ;
  • Dans le monument : Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Eglise de Saint-Gervais-et-Saint-Protais, peinture votive, Prinçay. Armoirie Beaumont (armoirie 4)

De gueules à la bande d’or.

  • Attribution : Beaumont (d'Anjou), famille ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Chevet ;
  • Emplacement précis : Mur sud ;
  • Support armorié : Tableau peint ou sculpté ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Peinture murale ;
  • Période : 1350-1375 ; 1375-1400 ;
  • Dans le monument : Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Eglise de Saint-Gervais-et-Saint-Protais, peinture votive, Prinçay. Armoirie Marmande (armoirie 5)

D’or à deux fasces de sable.

  • Attribution : Marmande, famille ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Chevet ;
  • Emplacement précis : Mur sud ;
  • Support armorié : Tableau peint ou sculpté ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Peinture murale ;
  • Période : 1350-1375 ; 1375-1400 ;
  • Dans le monument : Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Eglise de Saint-Gervais-et-Saint-Protais, peinture votive, Prinçay. Armoirie Chabot (?) (armoirie 6)

D’or à trois chabots de (gueules).

  • Attribution : Chabot, famille ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Chevet ;
  • Emplacement précis : Mur sud ;
  • Support armorié : Tableau peint ou sculpté ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Peinture murale ;
  • Période : 1350-1375 ; 1375-1400 ;
  • Dans le monument : Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Eglise de Saint-Gervais-et-Saint-Protais, peinture votive, Prinçay. Armoirie illisible (armoirie 7)

De gueules plein ( ?).

  • Attribution : Armoirie illisible ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Chevet ;
  • Emplacement précis : Mur sud ;
  • Support armorié : Tableau peint ou sculpté ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Peinture murale ;
  • Période : 1350-1375 ; 1375-1400 ;
  • Dans le monument : Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Eglise de Saint-Gervais-et-Saint-Protais, peinture votive, Prinçay. Armoirie Thouars (?) (armoirie 8)

D’or (semé de fleurs de lys d’azur), au franc-canton de gueules.

  • Attribution : Thouars, famille ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Chevet ;
  • Emplacement précis : Mur sud ;
  • Support armorié : Tableau peint ou sculpté ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Peinture murale ;
  • Période : 1350-1375 ; 1375-1400 ;
  • Dans le monument : Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Eglise de Saint-Gervais-et-Saint-Protais, peinture votive, Prinçay. Armoirie Sancerre (armoirie 9)

D’azur, à la bande d’argent côtoyée de deux cotices d'(or), potencées et contre-potencées (au lambel de gueules ?).

  • Attribution : Sancerre, famille ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Chevet ;
  • Emplacement précis : Mur sud ;
  • Support armorié : Tableau peint ou sculpté ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Peinture murale ;
  • Période : 1350-1375 ; 1375-1400 ;
  • Dans le monument : Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Eglise de Saint-Gervais-et-Saint-Protais, peinture votive, Prinçay. Armoirie illisible (armoirie 10)

De gueules plein ( ?).

  • Attribution : Armoirie illisible ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Chevet ;
  • Emplacement précis : Mur sud ;
  • Support armorié : Tableau peint ou sculpté ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Peinture murale ;
  • Période : 1350-1375 ; 1375-1400 ;
  • Dans le monument : Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Eglise de Saint-Gervais-et-Saint-Protais, peinture votive, Prinçay. Armoirie illisible (armoirie 11)

D’or plein ( ?).

  • Attribution : Armoirie illisible ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Chevet ;
  • Emplacement précis : Mur sud ;
  • Support armorié : Tableau peint ou sculpté ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Peinture murale ;
  • Période : 1350-1375 ; 1375-1400 ;
  • Dans le monument : Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Eglise de Saint-Gervais-et-Saint-Protais, peinture votive, Prinçay. Armoirie illisible (armoirie 12)

D’azur (sable ?) plein ( ?).

  • Attribution : Armoirie illisible ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Chevet ;
  • Emplacement précis : Mur sud ;
  • Support armorié : Tableau peint ou sculpté ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Peinture murale ;
  • Période : 1350-1375 ; 1375-1400 ;
  • Dans le monument : Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Eglise de Saint-Gervais-et-Saint-Protais, peinture votive, Prinçay. Armoirie illisible (armoirie 13)

D’or plein ( ?.

  • Attribution : Armoirie illisible ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Chevet ;
  • Emplacement précis : Mur sud ;
  • Support armorié : Tableau peint ou sculpté ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Peinture murale ;
  • Période : 1350-1375 ; 1375-1400 ;
  • Dans le monument : Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Eglise de Saint-Gervais-et-Saint-Protais, peinture votive, Prinçay. Armoirie illisible (armoirie 14)

De gueules plein ( ?).

  • Attribution : Armoirie illisible ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Chevet ;
  • Emplacement précis : Mur sud ;
  • Support armorié : Tableau peint ou sculpté ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Peinture murale ;
  • Période : 1350-1375 ; 1375-1400 ;
  • Dans le monument : Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Eglise de Saint-Gervais-et-Saint-Protais, peinture votive, Prinçay. Armoirie Tiercelin (armoirie 15)

D’(argent) à deux tierces d’(azur) mises en sautoir accompagnées de quatre merlettes (ou tiercelets) de (sable).

  • Attribution : Tiercelin, famille ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Chevet ;
  • Emplacement précis : Mur sud ;
  • Support armorié : Litre funéraire ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Peinture murale ;
  • Période : 1525-1550 ;
  • Dans le monument : Prinçay, église Saint-Gervais-et-Saint-Protais

Recherche

Menu principal

Haut de page