• logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • logo CNRS
  • logo Université de Poitiers
  • logo CESCM

ARMMA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge

Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Les auteurs

Laurent Hablot

Directeur d’Etudes à l’Ecole pratique des hautes études (IVe section), chaire d’emblématique occidentale, et membre du Saprat – Savoir et pratiques du Moyen Age au XIXe siècle, il consacre ses études à l’héraldique et à l’emblématique européennes au Moyen Age et à la Renaissance. Après avoir soutenu en 2001 une thèse sous la direction de Michel Pastoureau et de Martin Aurell portant sur la devise et sur l’emblématique des princes en Europe à la fin du Moyen Age et son habilitation à diriger des recherches en 2015 sur les partages héraldiques au Moyen Age, il poursuit depuis ses recherches sur les signes d’identité, leurs usages et leurs fonctions dans la société médiévale autour notamment des questions du droit héraldique et de l’analyse de différents systèmes de représentation comme le cimier, les signes de reconnaissance militaire, les insignes de fonction et de pouvoir. Auteur de nombreux articles sur le sujet et créateur de la base Devise, visant à recenser et à analyser les devises utilisées par les familles européennes à la fin du Moyen Age, et de la base Sigilla, visant à établir un inventaire critique des sceaux conservés en France, il anime l’activité de recherche sur l’héraldique et l’emblématique médiévales et de la première Renaissance notamment à travers l’organisation de journées d’études et de colloques (Journée d’études héraldiques). Membre de l’Académie Internationale d’Héraldique et du bureau de la Société française d’Héraldique de Sigillographie et ancien membre de l’Ecole française de Rome, il est responsable scientifique du programme ArmmA.

 

Matteo Ferrari

Historien de l’art médiéval, il est membre associé du Saprat – Savoir et pratiques du Moyen Age au XIXe siècle (Paris, EPHE) et collaborateur scientifique du PaTHs-PraME (Université de Namur). Après avoir soutenu en 2011 une thèse à la Scuola Normale Superiore de Pise, sous la direction de Maria Monica Donato, consacrée aux décors peints dans les palais de la Commune dans l’Italie du Nord au XIIIe-XIVe siècle, il a été chercheur contractuel à la Scuola Normale de Pise et à l’Université La Sapienza de Rome, où il a conduit des recherches sur le thème de l’utilisation de l’image dans la communication visuelle des pouvoirs publics à la fin du Moyen Age en Italie, et à l’Université de Poitiers, où il s’est consacré à l’étude des pratiques de mise en signe de l’espace monumental au Moyen Age par le biais de l’héraldique. Collaborateur au projet scientifique de l’exposition Dal Giglio al David. Arte civica a Firenze fra Medioevo e Rinascimento (Florence, Gallerie dell’Accademia, 2013), il est auteur de nombreux travaux sur la communication par l’image dans les Communes italiennes et, notamment, sur les formes et les fonctions de l’héraldique monumentale au Moyen Age. Il est co-responsable scientifique du programme ArmmA.

Recherche

Menu principal

Haut de page