ArmmA déménage !

Veuillez nous retrouver en https://armma.saprat.fr. Merci de mettre à jour vos signets et d'utiliser dès à présent le nouveau site.

  • logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • logo CNRS
  • logo Université de Poitiers
  • logo CESCM

ARMMA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge

Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Chaunay (impasse de la Salle Sainte-Thérèse), maison

Cet édifice, placé à l’angle entre Grande Rue et l’impasse de la Salle Sainte-Thérèse, aurait abrité, au XVIII siècle, l’hôtel de la Chaigne Vert (Manguy 1998, p. 64, 70). Si la maison apparaît sur le cadastre de 1837 (Poitiers, Archives départementales, Chaunay 4P650, section D, f. 6) et son aspect invite à une datation au XIXe siècle, il semble que la structure soit plus ancienne (Manguy 1998, p. 70).

Chaunay, maison impasse de la Salle Sainte-Thérèse, fenêtre avec armoirie du rois de France.

Chaunay, maison (impasse de la Salle Sainte-Thérèse), fenêtre avec armoirie du roi de France.

Au deuxième étage, la fenêtre donnant sur l’impasse de la Salle Sainte-Thérése présente un linteau mouluré qui porte, au milieu, un écusson à trois fleurs de lis, disposées deux en chef et une en pointe, surmonté d’une couronne (armoirie 1). L’armoirie a été datée au XVe siècle et attribuée à la famille Chaunay (Les communes, I, p. 229) qui, d’après certains sceaux, portaient aux trois fleurs de lis de vair disposées deux et une, parfois accompagnées par des filets ou des bordures, lorsqu’il s’agissait des branches cadettes (Eygun 1939, 195-196, num. 227-230). Pourtant, l’armoirie semblerait dater plutôt du XVIIe, époque à laquelle la lignée des Chaunay avait disparu depuis longtemps. La famille s’est en effet éteinte en 1477 avec la mort de Anne Chaunay. Mariée à Jean de Rochechouart, elle transmit tous les domaines de sa famille à celle de son époux (Beauchet-Filleau 1895, II, p. 332). Le linteau armorié affiche donc plus vraisemblablement les armes des rois de France. Il s’agit d’ailleurs clairement d’une pièce remployée, provenant peut-être de la maison construite en 1607 à l’entrée méridionale du bourg par François Cuvillier, sénéchal royal de la châtellenie, et partiellement démolie vers 1970 (Manguy 1998, p. 64). Deux dates ont été gravées dans la surface de l’écu. Aujourd’hui à peine visibles, elles ont été interprétées comme 1475 et 1873 (Manguy 1998, p. 70) :

Chaunay, maison impasse de la Salle Sainte-Thérèse, armoirie du roi de France.

Chaunay, maison (impasse de la Salle Sainte-Thérèse, armoirie du roi de France.

si le sens de la première demeure incertaine, la seconde pourrait se référer à la date de remise en œuvre de la pièce. Par contre, nous n’avons pas trouvé le reste d’une autre inscription, qui a été interprétée comme une devise, malheureusement sans avoir été transcrite (ibidem, p. 70).

Sur la façade qui donne sur la rue principale, une deuxième armoirie (armoirie 2), plus abîmée et probablement un peu plus récente (début du XVIIe siècle ?), est sculptée en relief à l’intérieur d’un cadre circulaire (Manguy, p. 70). Dans le partie droite de l’écusson, on reconnait un trèfle à quatre feuilles ou une rose. Il est cependant actuellement impossible de reconstruire l’aspect originaire de l’armoirie et d’en tenter une attribution.

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Chaunay (impasse de la Salle Sainte-Thérèse), maison, http://base-armma.edel.univ-poitiers.fr/monument/maison-chaunay/, consulté le 29/11/2021.

 

Bibliographie sources

Poitiers, Archives départementales, Chaunay 4P650, section D, f. 6.

Bibliographie études

H. Beauchet-Filleau, Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou, t. 2, Poitiers 1895.

F. Eygun, Sigillographie du Poitou jusqu’en 1515, Poitiers 1939.

J.-M. Manguy, Chaunay. Son histoire, ses biens, ses familles, Chaunay 1998.

Le patrimoine des communes de la Vienne, sous la dir. de A. Guihéneuc, R. Toulouse, Paris 2002.

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Maison, Chaunay. Armoirie roi de France (armoirie 1).

De (azur) aux trois fleurs de lis de (or), surmonté d’une couronne.

  • Attribution : Roi de France ;
  • Position : Extérieur ;
  • Étage : 2ème étage ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Mur exterieur ;
  • Emplacement précis : Fenêtre ;
  • Support armorié : Linteau de fenêtre ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1600-1700 ;
  • Dans le monument : Chaunay (impasse de la Salle Sainte-Thérèse), maison

Maison, Chaunay. Armoirie inconnue (armoirie 2).

De … à une rose ou trèfle à quatre feuilles de … au canton gauche …

  • Attribution : Armoirie illisible ; Armoirie inconnue ;
  • Position : Extérieur ;
  • Étage : 1er étage ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Mur exterieur ;
  • Emplacement précis : Côté ouest ;
  • Support armorié : Pierre sculptée ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1600-1700 ;
  • Dans le monument : Chaunay (impasse de la Salle Sainte-Thérèse), maison

Recherche

Menu principal

Haut de page