• logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • logo CNRS
  • logo Université de Poitiers
  • logo CESCM

ARMMA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge

Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Loudun (rue de la porte Saint-Nicolas), maison

Bâtie à quelques mètres de l’ancienne Porte Saint-Nicolas, cette maison datée du XVe siècle présente au premier étage une grande fenêtre ornée de meneaux en croix et d’un écu sculpté au centre du linteau (armoirie 1), déjà signalée par A. Lerosey au début du XXe siècle (Lerosey 1908, p. 162). La surface est très abîmée, probablement parce que bûchée à la Révolution, mais on peut encore identifier les trois fleurs de lys disposées deux et un de l’armoirie du roi de France.

Loudun, maison XVe siècle, rue Porte Saint-Nicolas, détail d'une fenêtre au décor héraldique.

Loudun, maison XVe siècle, rue Porte Saint-Nicolas, détail d’une fenêtre au décor héraldique.

S’il existait à Chauvigny une auberge à l’écu de France, également ornée d’une armoirie fleurdelisée sur une fenêtre, l’emplacement de l’écu et le décor de la maison médiévale de Loudun laissent plutôt penser que celle-ci servait à loger le fonctionnaire royal chargé du contrôle de la porte urbaine ou du prélèvement des impôts. En effet, il était courant de marquer les sièges des fonctionnaires de l’ « administration centrale » par les signes héraldiques de l’autorité qu’ils représentaient. C’est le cas, par exemple, d’une maison de Trévise utilisée par Franceschino (Francescuolo) da Brossano, « ufficiale delle bollette » pour les seigneurs de Padoue dans les années 1380, et encore décorée de quatre armoiries au chariot rouge des Da Carrara (Netto, Tozzato 1995).

Il est plausible que la maison et son décor héraldique datent d’après 1476, lorsque René d’Anjou, seigneur de Loudun, s’engagea devant Louis XI à rendre la possession de la ville à la couronne de France. La mort de René en 1480 détermina la fin de la présence angevine à Loudun.

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Loudun (rue de la porte Saint-Nicolas), maison, http://base-armma.edel.univ-poitiers.fr/monument/maison-4/, consulté le 23/11/2017.

 

Bibliographie études

A.-L. Lerosey, Loudun, histoire civile et religieuse, Loudun 1908.

G. Netto, G.B. Tozzato, « Due date sicure nelle origini del S. Francesco di Treviso », dans Il Santo, 35, s. 2, 3, 1995, p. 757-818.

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Maison, Loudun, rue de la porte Saint-Nicolas. Armorie roi de France (armoirie 1)

D'(azur) à trois fleurs de lis d'(or).

  • Attribution : Armoirie bûchée ; Roi de France ;
  • Position : Extérieur ;
  • Étage : 1er étage ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Façade ;
  • Emplacement précis : Fenêtre ;
  • Support armorié : Cadre ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Sculpture en pierre ;
  • Période : 1475-1500 ; 1500-1525 ;
  • Dans le monument : Loudun (rue de la porte Saint-Nicolas), maison

Recherche

Menu principal

Haut de page