ArmmA déménage !

Veuillez nous retrouver en https://armma.saprat.fr. Merci de mettre à jour vos signets et d'utiliser dès à présent le nouveau site.

  • logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • logo CNRS
  • logo Université de Poitiers
  • logo CESCM

ARMMA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge

Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Lusignan, château

La fondation de la forteresse de Lusignan – en partie détruite à la fin du XVIe siècle à la suite de la capitulation des Protestants qui s’y étaient barricadés, puis définitivement rasée au XVIIe siècle – est datée de la fin du Xe siècle. Démolie au XIIe siècle et reconstruite au XIII par la puissante famille des seigneurs locaux, la structure fut renouvelée à la fin du XVe siècle par Jean de Berry qui l’avait choisie pour y installer une de ses nombreuses résidences (Rapin 2010, p. 223-.

Comme pour le château de Poitiers, réamenagé dans les mêmes années, la forteresse fut transformée en une résidence digne d’un prince.  Parmi les apparats décoratifs mis en place à cette l’occasion, l’héraldique ducale était naturellement présente. Un extrait des comptes des travaux effectués à Lusignan en 1386 nous apprend que deux peintres avaient été payés « pour peindre des armes de monseigneur en la plomberie du pavillon de la tour d’Estampes » (Paris, BnF ms. fr. 20686, f. 47v, cité par Magne 1904, p. 22 ; Rapin 2010, p. 228-231) (armoirie 1).

Mois de mars et château de Lusignan, Chantilly, Musée Condé, ms. 65, Les Très Riches Heures du duc de Berry, f. 3.

Mois de mars et château de Lusignan. Chantilly, Musée Condé, ms. 65, Les Très Riches Heures du duc de Berry, f. 3.

Comme pour les autres résidences du princes représentées dans les folios du célébré manuscrit des Très riches heures de Jean de Berry , les apparats héraldiques devaient être déployés même sur les toits des bâtiments, de sorte à manifester d’une façon très claire la présence du seigneur. Malheureusement, aucune trace de ce décor n’est visible dans l’enluminure du manuscrit de Chantilly, consacré au mois de Mars et dans laquelle apparaît le château de Lusignan (Chantilly, Musée Condé, ms. 65, f. 3). On y reconnait par contre des bannières et des panonceaux, que l’on peut imaginer faits aux armes du duc de Berry.

Dans le château, la présence héraldique, royale cette fois, sera renforcée par les travaux conduits dans la seconde moitié du XVe siècle, comme certains éléments erratiques dispersés dans les bâtiments de la ville semblent l’indiquer.

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Lusignan, château, http://base-armma.edel.univ-poitiers.fr/monument/lusignan-chateau/, consulté le 27/02/2021.

 

Bibliographie sources

Paris, BnF ms. fr. 20686.

Bibliographie études

L. Magne, Le Palais de justice de Poitiers. Etude sur l’art français au XIVe et au XVe siècles, Paris 1904.

Th. Rapin, Les chantiers de Jean de France, duc de Berry : maîtrise d’ouvrage et architecture à la fin du XIVe siècle, thèse de doctorat sous la dir. de C. Andrault-Schmitt, Université de Poitiers, Poitiers 2010.

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Château, Lusignan. Armoirie Jean de Berry (armoirie 1)

(De azur, à trois fleurs de lis de or, à la bordure engrêlée de gueules).

  • Attribution : Berry, Jean de ;
  • Position : Extérieur ;
  • Étage : Toit ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Tour ;
  • Emplacement précis : Toiture ;
  • Support armorié : Inconnu ;
  • Structure actuelle de conservation : Disparue ;
  • Technique : Peinture ;
  • Période : 1375-1400 ;
  • Dans le monument : Lusignan, château

Recherche

Menu principal

Haut de page