ArmmA déménage !

Veuillez nous retrouver en https://armma.saprat.fr. Merci de mettre à jour vos signets et d'utiliser dès à présent le nouveau site.

  • logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • logo CNRS
  • logo Université de Poitiers
  • logo CESCM

ARMMA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge

Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Poitiers (5, rue gambetta), hôtel particulier

Situé à quelques mètres du Palais de comtes d’Aquitaine, cet hôtel particulier, réalisé intégralement en pierre de taille, est constitué d’un seuil corps de bâtiment rectangulaire aligné en bordure de la rue : une solution bien attestée dans la ville de Poitiers à la fin du Moyen Âge (Crozet 1971, p. 90, 101), même si les édifices résidentiels y sont plus généralement disposés en équerre, avec un mur pignon donnant sur la voie publique.

Hôtel particulier, Poitiers, 5 rue gambetta, portail d'entrée.

Hôtel particulier, Poitiers, 5 rue Gambetta. Portail d’entrée.

La large façade est percée au premier et au deuxième étage par quatre grandes fenêtres, disposées de faço régulière. Elles sont ornées d’un encadrement mouluré, dans lequel on remarque que les excès du gothique flamboyant laissent désormais place à un lexique plus épuré, qui annonce la première Renaissance (Hernier-Manson 1968, p. 504). Au deuxième étage, les moulures du linteau retombent encore sur des culots sculptés : une femme vêtue d’une robe et un homme nu pour la baie de gauche ; un chien tenant un os et un lion pour celle de droite. De même la moulure qui souligne le cintre du portail au rez-de-chaussée retombe sur deux culots sculptés, très endommagés. Un cordon mouluré, placé à la hauteur du deuxième étage, parcourt la façade et en accentue l’impression de largeur.

Si la construction de l’édifice avait été fixée autour de 1520 pour des raisons stylistique (Hernier-Manson 1968, p. 505), une datation plus précise, à l’an près, semble fournie par les éléments fixés sur la battue centrale du portail.

Hôtel particulier, Poitiers, 5 rue Gambetta. Détail de l'écus cloué au portail d'entrée.

Hôtel particulier, Poitiers, 5 rue Gambetta. Détail de l’écus cloué au portail d’entrée.

Notamment un losange, fixé par deux clous dans la partie inferieure de la battue, porte gravée la date 1516 (et non 1517 comme l’affirme Le Roux 1976, p. 145), qui pourrait bien correspondre à celle de construction de l’édifice. Jamais cité dans la bibliographie sur l’édifice, un peu plus en haut, un petit écu armorié est lui aussi cloué à la battue (armoirie 1).

Il est chargé d’un barré de six pièces, présentant un chef jadis orné de trois petits meubles, peut-être des besants ou des tourteaux, qui ont sauté par la suite. Il n’en reste que les trous auxquels ils devaient être vissés. Raoul Brothier de Rollière pensa que l’édifice pouvait appartenir aux Laiguillier, dont François fut maire en 1609 et habita une maison placée entre la rue des Cordeliers et la place Saint-Didier (actuelle Alphonse Le Petit) (Brothier de Rollière 1907, p. 151). Pourtant cette famille portait d’or à deux aiglons affrontés de sable aux ailes éployées, armoirie qui ne correspond pas à celle que l’on vient de décrire.

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Poitiers (5, rue gambetta), hôtel particulier, http://base-armma.edel.univ-poitiers.fr/monument/hotel-particulier-poitiers-5-rue-gambetta/, consulté le 27/01/2020.

 

Bibliographie études

R. Brothier de Rollière, Guide du Voyageur à Poitiers et histoire des rues de Poitiers, Poitiers 1907.

D. Hernier-Manson, « Quelques édifices de l’époque flamboyante à Poitiers », dans Bulletin de la Société des Antiquaires de l’Ouest, s. 4, 1968, p. 499-524.

R. Crozet, « Recherches sur les maisons anciennes en Haut-Poitou (département de la Vienne) », dansBulletin de la Société des Antiquaires de l’Ouest, 4ème série, t. 11, 1971, p. 89-101.

H. Le Roux, Dictionnaire de Poitiers, ville d’art et d’histoire, Poitiers 1976.

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Hôtel particulier, Poitiers (5, rue Gambetta). Armoirie inconnue (armoirie 1)

Barré de … et de … de six pièces, au chef chargé de trois … de …

  • Attribution : Armoirie inconnue ;
  • Position : Extérieur ;
  • Étage : Rez-de-chaussée ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Façade ;
  • Emplacement précis : Portail ;
  • Support armorié : Porte et boiseries ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en bois ;
  • Période : 1500-1525 ;
  • Dans le monument : Poitiers (5, rue gambetta), hôtel particulier

Recherche

Menu principal

Haut de page