ArmmA déménage !

Veuillez nous retrouver en https://armma.saprat.fr. Merci de mettre à jour vos signets et d'utiliser dès à présent le nouveau site.

  • logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • logo CNRS
  • logo Université de Poitiers
  • logo CESCM

ARMMA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge

Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Saint-Macoux, église Saint-Macoux

Lieu de pèlerinage à cause d’une source d’eau réputée contre le rachitisme (Le patrimoine 2002, p. 202), l’église Saint-Macoux fut construite au XIIe siècle. Peu d’éléments de cette première construction survivent, ayant été l’église fortement remaniée au XVe siècle. Elle présente un plan en forme de croix latine, avec une nef formée de trois travées, transept saillant et chœur à chevet plat. Éclairée par une large baie axiale, ce dernier est couvert d’une voûte d’ogive ornée d’une rosace avec un écu chargé de deux lions (ou léopards (Brouillet 1865, p. 231) passants contournés (armoirie 2).

Armoirie martelée tenue par deux hommes sauvage et timbrée d’un buste. Eglise Saint-Macoux, façade ouest. Saint-Macoux.

Il s’agit vraisemblablement de l’emblème des financeurs des travaux de restaurations de l’édifice qui, par leurs mérites, avaient obtenu, comme il était coutume, d’exposer leurs armes dans le lieu le plus sacré, auprès du maître autel. Une armoirie de ce type a été portée par plusieurs familles poitevines (telles les Châtillon et le Venoix), mais aucune d’elles ne parait pas avoir entretenu de liens avec l’église de Saint-Macoux.

Un autre écu armorié s’affichait sur le tympan du portail d’entrée ouest de l’église (armoirie 1), de style flamboyant. Martelée peut-être pendant les guerres de Religion – Saint-Macoux fut une zone de fort enracinement du protestantisme – l’armoirie est désormais illisible. La composition est complétée par deux tenants – peut-être des hommes sauvages portant la massue sur l’épaule ? – qui semblent porter l’élément placé au-dessus de l’écu. Déjà identifié comme un heaume (Brouillet 1865, p. 231), il n’en semble pas avoir la forme. Il pourrait plutôt s’agir d’un buste coiffé d’un casque, tourné vers la droite : une composition insolite, qui ne trouve pas de comparaisons dans la région et que l’on pourrait dater de la première moitié du XVe siècle.

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Saint-Macoux, église Saint-Macoux, http://base-armma.edel.univ-poitiers.fr/monument/eglise-saint-macoux-saint-macoux/, consulté le 29/11/2021.

 

Bibliographie études

P.-A. Brouillet, Indicateur archéologique de l’arrondissement de Civray. Canton de Couhé-Vérac, Civray 1865.

Le patrimoine des communes de la Vienne, sous la dir. de A. Guihéneuc, R. Toulouse, Paris 2002.

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Église Saint-Macoux, Saint-Macoux. Armoirie bûchée (armoirie 1)

Armoirie bûchée.

Tenants : deux hommes sauvages ( ?).

  • Attribution : Armoirie bûchée ;
  • Position : Extérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Façade ;
  • Emplacement précis : Portail ;
  • Support armorié : Tympan ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1500-1525 ; 1525-1550 ;
  • Dans le monument : Saint-Macoux, église Saint-Macoux

Église Saint-Macoux, Saint-Macoux. Armoirie inconnue (armoirie 2)

De … à deux lions (léopards ?) passants de … contournés.

  • Attribution : Armoirie inconnue ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Chœur ;
  • Emplacement précis : Voûte ;
  • Support armorié : Clef de voûte ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1450-1475 ; 1475-1500 ;
  • Dans le monument : Saint-Macoux, église Saint-Macoux

Recherche

Menu principal

Haut de page