ArmmA déménage !

Veuillez nous retrouver en https://armma.saprat.fr. Merci de mettre à jour vos signets et d'utiliser dès à présent le nouveau site.

  • logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • logo CNRS
  • logo Université de Poitiers
  • logo CESCM

ARMMA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge

Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Mauprevoir, château de la Rude-Paille

Le château de Mauprevoir se trouve à la limite septentrionale du village homonyme, au début de la route qui mène à Charroux. La forteresse trouve plausiblement son origine à la fin du XIIème siècle. Une seigneurie de Mauprevoir est en effet mentionnée une première fois dans un document daté de 1179. Appartenant à l’époque à un certain Audebert Vignier, elle relevait au XIIIème siècle du comte du Poitou. Donnée en 1315 par les frères Bernard et Faydit de Mons – l’un écuyer, l’autre clerc – à l’abbé de Charroux, leur oncle, et aux moines de son abbaye (Don Fonteneau t. 18, p. 52 et Id. t. 4, p. 415, cités par Brouillet 1865, p. 32), elle fut administrée conjointement par la famille de Mons et les religieux de Charroux dans la première moitié du siècle (Durand, Andrault 1995, p. 379). En 1354 la terre de Mauprevoir fut ensuite remise par les mêmes religieux à Claire de Lezay, dame de Mauprevoir. Finalement vendue en 1359 à Jean la Personne, vicomte d’Aulnay (ibid., p. 33), en 1447 cette seigneurie fut rachetée par Jean Chaperon, abbé de Charroux, à Perrette de Villiers.

Mauprevoir, château de la Rude-Paille, châtelet d'entrée.

Mauprevoir, château de la Rude-Paille, châtelet d’entrée.

L’abbé s’installa ainsi dans le châteaux (Bernard et al., p. 213), qu’il fit réaménager à l’instar du cloître de l’abbaye qu’il présidait (1444-1474). C’est à lui qu’il faut attribuer l’essentiel du château actuel (Lavault 1983, p. 128), comme le révèlent ses armes sculptées à l’entrée de la forteresse. Elles apparaissent en dessus des mâchicoulis qui couronnent la tour à la droite du pont-levis (armoirie 1), dans le coin entre la tour et le mur qui surmonte l’entrée du château. Il est possible qu’elles fussent aussi représentées dans le tympan de la porte d’entrée de la tourelle d’escalier, dont les formes semblent convenir à une datation à la seconde moitié du XVème siècle (armoirie 3), mais le relief a été bûché.

Au-dessus de la porte d’entrée du pont-levis se trouvent en revanche les armes écartelées d’un autre abbé, accompagnées par une crosse et une mitre (armorie 2). La forme de l’écu et l’ornementation qui l’encadre dénoncent une datation bien plus tardive de la pierre, encastrée dans la maçonnerie dans une phase successive à son complètement. L’armorie est plutôt abimée et sa lecture résulte plutôt difficile.

Mauprevoir, château de la Rude-Paille, porte d'entré de la tourelle du logis.

Mauprevoir, château de la Rude-Paille, porte d’entré de la tourelle du logis.

Le relevé de P.-A. Brouillet (1865, pl. 9) est donc fondamental pour en reconstruire les formes. Notamment, nous reconnaissons au premier quartier les armes des seigneurs de La Roche-Jaubert (ou Joubert) : d’azur à une fasce d’or accompagnée de six fleurs de lys de même, trois en chef et trois en pointe (Beauchet Filleau 1966, t. 5, p. 266). Cette famille monopolisa le titre abbatial de Charroux pour presqu’un siècle avec Pantaléon (1561-1588) – fils de Golfier de la Roche-Jaubert et de Héliette ou Liette de Cumont – François (1588-1614), son neveu – fils de Robert, frère de Pantaléon, et de Françoise de Saint-Jean – et Jean II (1614-1635) (De Courcelles 1820, p. 373-374). D’après Brouillet (1865, p. 32) l’armoirie est accompagnée par une inscription, en partie effacée, avec le millésime 1477. Au moins que cette dernière ne soit liée à un écu armorié disparu, il faudra peut-être corriger la lecture en 1577 et, donc, attribuer le relief armorié à Pantaléon de la Roche-Jaubert.

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Mauprevoir, château de la Rude-Paille, http://base-armma.edel.univ-poitiers.fr/monument/chateau-de-la-rude-paille-mauprevoir/, consulté le 27/02/2021.

 

Bibliographie études

M. De Courcelles, Recueil général des généalogies historiques des maisons nobles de ce royaume, t. 17, Paris 1820.

P.-A. Brouillet, Indicateur archéologique de l’arrondissement de Civray. Canton de Couhé-Vérac, Civray 1865.

J. Beauchet-Filleau, Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou, t. 5, Fontanay-le-Comte 1966.

P. Durand, J.-P. Andrault (sous la dir.), Châteaux, manoirs et logis. La Vienne, Prahecq 1995.

G. Bernard et alii, Histoire du Poitou et des pays charentais, Clermont-Ferrand 2001.

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Château de la Rude-Paille, Mauprevoir. Armoirie Jean Chaperon (armoirie 1)

D'(argent) à trois chaperons de (gueules), disposés 2 et 1, posé sur une crosse.

  • Attribution : Chaperon, Jean ;
  • Position : Extérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Châtelet d'entrée ; Façade ;
  • Emplacement précis : Tour ;
  • Support armorié : Créneaux, merlons et couronnement ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1450-1475 ;
  • Dans le monument : Mauprevoir, château de la Rude-Paille

Château de la Rude-Paille, Mauprevoir. Armoirie Pantaléon de la Roche-Jaubert (?) (armoirie 2)

Ecartelé : au 1, d’azur à une fasce d’or accompagnée de six fleurs de lys de même; au 2, d’hermine plein ; au 3, de … au label de …; au 4, de … à la herse ( ?) de …, posé sur une crosse et timbré d’une mitre.

  • Attribution : La Roche-Jaubert, Pantaléon de ;
  • Position : Extérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Châtelet d'entrée ; Façade ;
  • Emplacement précis : Portail ;
  • Support armorié : Murs ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1550-1600 ;
  • Dans le monument : Mauprevoir, château de la Rude-Paille

Château de la Rude-Paille, Mauprevoir. Armoirie Jean Chaperon (?) (armoirie 3)

(D’argent à trois chaperons de gueules, disposés 2 et 1).

  • Attribution : Armoirie bûchée ; Chaperon, Jean ;
  • Position : Extérieur ;
  • Étage : Rez-de-chaussée ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Logis ; Tourelle d'éscalier ;
  • Emplacement précis : Porte d'entrée ;
  • Support armorié : Tympan ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1450-1475 ;
  • Dans le monument : Mauprevoir, château de la Rude-Paille

Recherche

Menu principal

Haut de page