ArmmA déménage !

Veuillez nous retrouver en https://armma.saprat.fr. Merci de mettre à jour vos signets et d'utiliser dès à présent le nouveau site.

  • logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • logo CNRS
  • logo Université de Poitiers
  • logo CESCM

ARMMA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge

Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Saulgé, château de Beaupuy

Appartenant à la baronnie de Montmorillon, le château de Beaupuy passa à la fin du XIVe siècle à la famille de Blom (ou Blaon, Blahon, Blaom, Bloon) qui en conserva la propriété jusqu’au XVIIIe siècle. La construction de la forteresse actuellement visible, fortement remaniée au XIXe siècle, aurait débuté en 1428, quand Charles VII octroya à Jehan II de Blom l’autorisation à fortifier son fief ; l’information, transmise par une source manuscrite tardive, demeure cependant invérifiable  (Durand 1986, p. 53). Quoi qu’il en soit, la construction de l’édifice était achevée en 1469, car à cette date un document cite l’ «hostel fort et hebergement de Beaupuy envyronné de dovhez et pont levys et de mourailles à creneaulx » (Durand 1986, p. 53).

Château de Beaupuy (Saulgé), porte d'entrée.

Château de Beaupuy (Saulgé), porte d’entrée.

Le complexe, qui serait par conséquent à dater autour du milieu du XVe siècle, est dominé par le grand logis destiné principalement à une fonction résidentielle, la fonction militaire étant confiée exclusivement à l’enceinte et aux autres structures défensives externes (Durand 1986, p. 59), comme c’était le cas, un peu plus tard mais dans la même zone, au château de Bourg-Archambault. La tourelle d’escalier, placée au centre de la façade ouest, présente une porte d’accès très soigneusement travaillées, avec des piédroits posés sur des bases prismatiques surmontées de pinacles décorés de choux. Dans l’accolade surmontant la porte se trouvait un écusson penché et timbré d’un casque, peut-être surmonté d’un cimier (armoirie 1). L’écu a été bûché – probablement à la Révolution, à la suite des ordonnances qui imposèrent la destruction de toute figuration héraldique – et aucune trace de l’armoirie originelle n’est désormais lisible. Il devait certainement porter les armes des Blom de Beaupuy, propriétaires de l’édifice, d’argent au sautoir de gueules accompagné de quatre croisettes de même (Beauchet-Filleau 1891, p. 552).

Chateau de Beaupuy (Saulgé), détail de l'armoirie timbrant la porte d'entrée.

Chateau de Beaupuy (Saulgé), détail de l’armoirie timbrant la porte d’entrée.

L’armoirie sculptée sur le portail représentait manifestement le seul élément héraldique dans le décor extérieur de l’édifice.  Tout en adoptant une solution très commune à l’époque dans la mise en signe de l’espace résidentiel, la figuration était placée dans un passage obligé à toute personne qui se rendait dans le logis, dont les étages étaient justement desservis par l’escalier qui se trouvait dans cette tourelle.  De cette manière, la visibilité de l’image héraldique était assurée, tout comme sa fonction d’élément marqueur de propriété.

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Saulgé, château de Beaupuy, http://base-armma.edel.univ-poitiers.fr/monument/chateau-de-beaupuy/, consulté le 29/11/2021.

 

Bibliographie études

H. Beauchet-Filleau, Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou, t. I, Poitiers 1891.

P. Durand, Les chateaux de la baronnie de Montmorillon aux XIVe et XVe siècles, doctorat de civilisation médiévale, sous la dir. de Robert Favreau, Université de Poitiers, 1986.

Armoiries répertoriées dans ce monument

Château de Beaupuy, Saulgé. Armoirie bûchée (armoirie 1)

Armoirie bûchée, penchée et timbrée d’un casque de profil.

  • Attribution : Armoirie bûchée ;
  • Position : Extérieur ;
  • Étage : Rez-de-chaussée ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Tourelle d'éscalier ;
  • Emplacement précis : Porte d'entrée ;
  • Support armorié : Gable de la porte ;
  • Structure actuelle de conservation : In situ ;
  • Technique : Relief en pierre ;
  • Période : 1425-1450 ; 1450-1475 ;
  • Dans le monument : Saulgé, château de Beaupuy

Recherche

Menu principal

Haut de page