ArmmA déménage !

Veuillez nous retrouver en https://armma.saprat.fr. Merci de mettre à jour vos signets et d'utiliser dès à présent le nouveau site.

  • logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • logo CNRS
  • logo Université de Poitiers
  • logo CESCM

ARMMA

ARmorial Monumental du Moyen-Âge

Afficher la recherche

Rechercher dans le site

Recherche héraldique

Poitiers, abbaye de la Trinité

Fondée au Xème siècle (entre 963 et 969) par Adèle de Normandie, veuve de Guillaume Tête d’Etoupe comte de Poitou,  l’abbaye féminine de la Sainte-Trinité s’élevait dans le coin sud-est de l’ancienne enceinte urbaine de la ville de Poitiers (Favreau 1978, p. 30). Des travaux de rénovation du chœur de l’église sont documenté à la fin du XVème siècle, au temps de l’abbesse Anne de Prie, en même temps que la réalisation de quelques « ymages » (vraisemblablement des sculptures) pour ornement de l’édifice (Crozet 1942, p. 176, num. 682). Les cloîtres, le dortoir et le réfectoire de l’abbaye furent par contre reconstruit sous l’abbesse Marie d’Amboise (1525-1537) (ibid., p. 220, num. 840), tandis que d’autres travaux sont signalés dans les années 1538-1561 (ibid., p. 237-238, num. 894). Seulement quelques fragments sculptés de l’abbaye, vendue comme bien national à la Révolution et presque totalement rasée par la suite, nous est parvenu.

Parmi eux il faut probablement considérer une pièce mentionnée dans les collections municipales (Musée de la ville) par le catalogue du musée des Antiquités de l’Ouest rédigé par Ménard en 1854 (p. 47, C.3) (armoirie 1). Il s’agit d’un fragment reproduisant les armes de la famille d’Amboise, un palé d’or et de gueules de six pièces, comme l’on peut déduire des traces minuscules de couleur conservées sur la surface de la pierre et de quelques témoignages anciens (Ménard 1854, p. 47, C.3 ; Mauduyt 1856, p. 20, num 196 ; Longuemar 1881, p. 246, note 1). Une restauration plus récente aurait donc effacé la polychromie originaire, pour des raisons qui nous échappent.

Pièce armoriée aux armes de Marie d'Amboise. Poitiers, réserves du Musée Sainte-Croix.

Pièce armoriée aux armes de Marie d’Amboise. Poitiers, réserves du Musée Sainte-Croix.

En forme de losange, typique de l’héraldique féminine, l’écu était soutenu par une figure (un ange ?) dont une main est encore bien visible sous la pointe inférieure. Si l’origine de la pièce, probablement exposée comme clef de voûte, n’est pas connue, sa provenance de l’abbaye de la Trinité de Poitiers demeure la plus probable. Des autres œuvres ornées de l’armoirie d’une femme de la famille furent en effet sauvée de la destruction de l’abbaye : le calvaire actuellement exposé dans la chapelle dédiée à saint Anne dans l’église Notre-Dame-la-Grande, commandité par Renée d’Amboise avant 1555 (Crozet 1937), et deux statues en bois (une Vierge et saint Jean) offertes aux Antiquaires de l’Ouest en 1922 par Mme Henri Piorry (Gaillard 1922, p. 6 ; Crozet 1937, p. 411). Notre fragment pourrait bien appartenir à une intervention promue par Rénée d’Amboise : mère de Jeanne de Clermont, abbesse de la Trinité en 1538-1586, elle avait fait réaliser d’autres œuvres pour l’abbaye où elle demanda d’être enterrée à sa mort (Crozet 1937).

Auteur : Matteo Ferrari

Pour citer cet article

Matteo Ferrari, Poitiers, abbaye de la Trinité, http://base-armma.edel.univ-poitiers.fr/monument/abbaye-de-la-trinite-poitiers/, consulté le 27/02/2021.

 

Bibliographie sources

Poitiers, Musée Sainte-Croix, Catalogue Mauduyt Antiquité, 1856.

Bibliographie études

J.-A. Ménard, Catalogue du Musée des Antiquités de l’Ouest, Poitiers 1854.

A. de Longuemar, Anciennes fresques des églises du Poitou, Poitiers 1881.

H. Gaillard, « Comptes rendus et chroniques », dans Bulletin de la Société des Antiquaires de l’Ouest, 3ème s., 6, 1922-1924, p. 1-16.

R. Crozet, « Étude sur la mise au tombeau de l’abbaye de la Trinité de Poitiers aujourd’hui à Notre-Dame-la-Grande suivie de quelques notes sur les bâtiments et sur le mobilier de l’abbaye de la Trinité », dans Bulletin de la Société des Antiquaires de l’Ouest, 3ème s., 11, 1936-1938, p. 400-413.

R. Favreau, La ville de Poitiers à la fin du Moyen Age. Une capitale Régionale, Poitiers 1978 (Mémoires de la Société de Antiquaires de l’Ouest, 4ème série, t. XIV, 1977-1978).

Photographies du monument

Armoiries répertoriées dans ce monument

Abbaye de la Trinité, Poitiers. Armoirie Renée d’Amboise (armoirie 1)

Palé d'(or) et de (gueules) de six pièces.

  • Attribution : Amboise, famille ;
  • Position : Intérieur ;
  • Pièce / Partie de l'édifice : Inconnue ;
  • Emplacement précis : Inconnu ;
  • Support armorié : Inconnu ;
  • Structure actuelle de conservation : Poitiers, Musée Sainte-Croix, réserves ;
  • Technique : Sculpture en pierre polychrome ;
  • Période : 1525-1550 ;
  • Dans le monument : Poitiers, abbaye de la Trinité

Recherche

Menu principal

Haut de page